Jardiner, un jeu d’enfant!

Je suis une amoureuse de la nature et des plantes, et il me semble évident de transmettre cette passion du jardin à ma fille dès son plus jeune âge.

og:image

Le jardin est un véritable lieu de développement, d’apprentissage et peut donner aux enfants des clés pour qu’ils soient de futurs citoyens éco-responsables. Il permet, dès le plus jeune âge, de s’amuser, de partager, de prendre du plaisir, d’apprendre à observer, à patienter – chose que les enfants de 2 ans, du moins ma fille ne comprend pas! –  et aussi de développer tous les sens:

  • le toucher: mettre les mains dans la terre, prendre les graines, les semer, cueillir les récoltes, ramasser du bois, des herbes, caresser l’écorce des arbres, marcher pieds nus dans l’herbe…
  • l’odorat: sentir les fleurs, les aromatiques, l’odeur du gazon fraîchement coupé… Ma fille vient souvent du côté des aromatiques et fait glisser entre ses doigts -comme maman le lui a appris- les feuilles de menthe et ensuite sent ses doigts et dit: « Oui, ça sent bon! m’aime bien! »
  • la vue: observer les fleurs, les plantes qui poussent, les voir grandir, regarder les insectes. Ici, on adore les coccinnelles et les escargots! C’est vrai que c’est rigolo une petite coccinelle qui monte sur vous et vous chatouille les bras! Terrain idéal pour distinguer les animaux, les insectes et comprendre leur rôle dans le réseau alimentaire, leur mode de vie…
  • l’ouïe: entendre le chant des oiseaux, notamment celui de la tourterelle qui a élu domicile sur le toit, près de la cheminée et dont les roucoulements résonnent dans le salon. A chaque fois, j’ai le droit à: « Maman, toute’elle sur toit maison, tout là-haut ». Entendre le bruissement des bambous portés par le vent, l’eau qui coule de l’arrosoir…
  • le goût (et je pense que c’est un des sens les plus importants au potager). Nous sommes loin d’être autonomes au jardin et achetons tout de même des fruits et légumes au supermarché ou chez le primeur. Mais les fruits et légumes du jardin sont bien meilleurs. Ils ont le goût de la patience, du plaisir de les avoir cultivés nous-même, de les avoir vus pousser, de les avoir désirés. Et ce goût plus authentique n’a pas de prix. Ma fille mange beaucoup de fruits et de légumes et à deux ans, elle sait d’où ils viennent. Le midi, quand je lui demande ce qu’elle veut manger, j’ai le droit à « des pomates » et on va en chercher une ou deux dans la serre, et on prépare notre entrée. Bon évidemment elle raffole aussi des saucisses mais les Knacki ne poussent pas dans mon jardin! Un de nos petits plaisirs est d’aller au jardin grignoter des framboises, des fraises, en ce moment on passe aux pruniers voir s’il y a quelques mirabelles ou reine-claude à manger. Mais la récolte, contrairement à l’année dernière, est très maigre. Et lorsqu’on se promène dans le village, on cueille des mûres, qu’elle engloutit en deux temps trois mouvements.

20150612_182939 20150817_174532

Le jardin est un véritable lieu d’apprentissage, de découvertes et représente un excellent terrain de jeux, d’aventures pour les enfants. Tout le monde n’a pas la chance de posséder un jardin mais parfois un petit balcon peut suffire pour faire quelques plantations: des tomates cerises, des radis, quelques aromatiques… Et puis, la plupart des enfants aiment jardiner parce que mettre les mains dans la terre c’est plutôt sympa! Donc n’attendez plus et mettez vos enfants au jardinage, une belle activité à partager en famille!

 

Publicités

2 réflexions sur “Jardiner, un jeu d’enfant!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s