Utiliser les feuilles mortes

Les mois d’octobre et de novembre nous ont offert de jolies feuilles d’automne. Outre la beauté des couleurs, les feuilles mortes sont un véritable atout pour le jardinier. Elles peuvent être utilisées de différentes manières: paillis, compost, terreau… de quoi enrichir le sol! Alors tous à vos râteaux!!!

20151122_112451

Chez nous, on ramasse les feuilles de 2 manières:

  • au râteau (la mienne!): c’est un bon exercice pour muscler les bras, j’adore faire de gros tas et entendre le craquement de toutes ces feuilles
  • à la tondeuse (celle de Monsieur!) car c’est plus rapide et on n’en parle plus!

Une fois ramassées, les feuilles ont des utilisations différentes au jardin:

    • au compost : pour apporter de la matière brune. Ce sont celles qui sont passées à la tondeuse et donc broyées pour faciliter la décomposition
    • comme paillis dans certains massifs
    • comme litière sur le potager: non seulement cela sert de fertilisant en apportant de la matière organique mais cela limite également la pousse de mauvaises herbes sur le sol nu, donc moins de travail pour les beaux jours
    • dans une grande poubelle pour faire du terreau que j’utiliserai l’année prochaine
    • comme protection contre le froid et le gel: autour du bananier par exemple, je mets un grillage que je remplis de feuilles mortes. Cela assure un bon paillage.

20151025_135519

Bien évidemment, je garde les plus belles et je les fais sécher pour réaliser de magnifiques œuvres d’automne avec ma fille.

Ne laissez pas les feuilles s’accumuler dans votre jardin, vous leur trouverez forcément une utilité et en plus c’est une bonne alternative écologique: pas besoin d’acheter du terreau, il est livré chez vous gratuitement. Bon ramassage…

Publicités

2 réflexions sur “Utiliser les feuilles mortes

  1. Nous avons de grands arbres caducs et leurs feuilles sont une vraie manne céleste. Je les laisse dans les massifs et nous ratissons celles des allées que nous déposons dans les massifs qui n’en n’ont pas et le surplus va dans les composteurs.
    Bonne soirée

  2. Chez nous, on travaille en couple : je rassemble les feuilles en grands tas (c’est bon pour les muscles comme tu le dis) et Grand Chef aspire les tas. Ensuite, j’épands le broyat dans les massifs ou au potager ! Pas de gachis. Bises et bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s