5 bonnes raisons de cultiver son potager

Que vous habitiez en ville ou à la campagne, que vous ayez un grand jardin ou un balcon, vous pouvez produire vos propres récoltes: des herbes aromatiques, des fruits et des légumes! Il suffit de s’y mettre et vous verrez que jardiner peut devenir un véritable plaisir. Bien sûr, vous connaîtrez des hauts et des bas, quelques échecs mais vous apprendrez aussi la patience, la persévérance… Le jardin, c’est une véritable école.

20150815_105128

Voici donc 5 bonnes raisons de vous lancer dans la culture du potager:

1. Le jardinage, c’est du sport!

Je ne suis pas une adepte du sport. Mais lorsque je jardine, sans forcément m’en rendre compte, je fais de l’exercice. Couper, désherber, tondre, sarcler… autant de verbes qui vous font les muscles! Vous pouvez d’ailleurs relire mon article ici.

2. Je sais ce que je mange.

Manger sainement est très important pour nous. Nous avons décidé de faire un potager 100 % bio, nous n’utilisons aucun pesticide ou produit chimique au jardin. Alors certes, nous avons parfois des rendements moyens, des légumes « moches » mais qu’importe, le goût et le plaisir de la récolte sont bien présents. Même si mon potager ne me permet pas de me nourrir et que j’achète chez mon primeur des fruits et légumes tout au long de l’année, j’ai tout de même quelques récoltes qui sont incomparables en goût.

Si vous avez un balcon, je vous conseille des cultures faciles telles que les aromatiques, les radis, les tomates cerises, les fraises, les salades…

Avoir son potager permet également de manger des produits frais et locaux! Un petit geste pour la planète…

potimarron

3. Apprendre de la nature

En tant que maman et amoureuse de la nature, je veux inculquer à ma fille l’amour et le respect de l’environnement. Je veux qu’elle sache d’où viennent les fruits et légumes, qu’elle comprennent que les petits pois ne poussent pas dans des boîtes de conserves. A 3 ans, elle sait comment poussent les plantes, c’est elle qui met les graines, qui arrose; elle observe les plantes et voit leur évolution. Elle cueille avec moi et me voit cuisine ce que nous avons récolté.

J’aime partager des moments avec ma fille au jardin car pour moi, c’est une véritable école. Par exemple, on y apprend la patience car en ce moment, elle me réclame des fraises et je lui dit qu’il faudra qu’elle attende ses 4 ans pour de nouveau avoir des fraises dans le jardin. On apprend le cycle de la vie et des saisons.

J’ajouterai aussi que cela permet aux enfants d’enrichir leurs connaissances, leur lexique. C’est leur offrir une certaine richesse. Et puis, c’est bien plus épanouissant de jouer dehors tout en apprenant que de rester devant la télévision!

framboises jaunes

4. Se faire plaisir

Jardiner est un plaisir. Passer du temps à l’extérieur, travailler au grand air, remuer la terre, arroser, bichonner les plantes, les voir pousser, fleurir, embellir votre jardin… Le jardin procure de la satisfaction et une sensation de bien-être. Le contact avec la nature, avec les plantes et les oiseaux permet de se ressourcer et d’oublier le stress du quotidien.

Et quel plaisir d’aller dans son jardin faire une promenade, grignoter quelques fraises ou framboises par-ci par-là!

Mon plus grand plaisir est de cuisiner ce que je récolte. J’adore le concept: « du potager à l’assiette » . J’ai semé cette toute petite graine, elle est devenue un magnifique légume/fruit avec lequel je nourris ma famille. Bon, quand je fais des gratins de courgettes, Monsieur fait un peu la grimace car il préfère de loin les tartes aux fraises.

tarte aux fraises

5. Faire des économies

Quand je vois le prix des fruits et légumes, je me demande où l’on va. Cet été, en vacances à Cabourg, j’ai vu sur l’étal d’un primeur les haricots à 10 euros le kilo et les petits pois à 8 euros. Une barquette de fraises de 500g  (et je ne parle pas des fraises espagnoles vendues en supermarché à 2 euros les 500g) atteint facilement les 5 euros… Les prix sont exorbitants. Alors on peut réussir à faire quelques économies en achetant des graines et en cultivant soi-même ses propres fruits et légumes.

A titre d’exemple, j’ai acheté il y a  5 ans une douzaine de pieds de fraises pour moins de 10 euros et grâce aux bouturages, j’ai désormais beaucoup de pieds de fraises. Ma récolte annuelle est de plus de 5 kilos. Si j’avais acheté mes fraises chez le primeur j’aurai payé environ 50 euros! Donc une belle économie! Idem pour les groseilles, les framboises et autres petits fruits qui ont des prix très élevés.

La rentabilité vient avec le temps. Il y a un investissement initial qui, au fil du temps, est rentabilisé.

Et puis, il n’y a pas de gaspillage. On récolte la quantité dont on a besoin. En magasin, on est souvent tenté d’en acheter plus et parfois, on gaspille. Alors qu’au potager, on cueille ce dont on a besoin. Pas de perte!

groseilles fraises

J’espère que ces 5 bonnes raisons (et il y en a certainement plein d’autres) vous donneront envie de débuter un potager!

Bonnes récoltes!

Publicités

5 réflexions sur “5 bonnes raisons de cultiver son potager

  1. Je suis d’accord avec toi surtout pour le coté sportif et le plaisir !
    Pour le résultat, ce n’est pas toujours génial, mais au moins, je me suis amusée.
    Bises et bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s