Désencombrer sa maison

Pour continuer dans notre lancée vers la réduction de déchets, je me suis attaquée à tout ce que nous avions à la maison et à son utilité réelle. Nous n’avons jamais été des acheteurs compulsifs mais plus nous vieillissons (dixit la fille de 35 ans) plus nous prenons vraiment le temps de réfléchir avant de faire un achat, de son intérêt, de son utilité, de sa pérennité. Nous achetons rarement sur un coup de tête.

En 2016, nous avons refait notre cuisine qui avait vraiment l’air de tomber en ruine. On a tout cassé, tout repensé et refait du sol au plafond. Cela nous a pris plusieurs mois. C’était un gros chantier mais pour moi qui aime cuisiner et surtout pâtisser, c’était devenu un réel besoin pour que je me sente bien chez moi. Du coup, on a refait une peu d’isolation car certains murs laissaient à désirer, isolé le sol de la cuisine (notre maison date fin XIXème siècle) et avons vraiment aménagé à notre goût.

Une fois tout installé, il a fallu ranger et là, je me suis rendue compte que j’avais beaucoup trop de choses, des ustensiles dont je ne me servais pas, de la vaisselle en trop… Donc je me suis débarrassée du superflu et n’ai gardé que ce dont j’avais vraiment besoin. J’ai fait du vide et je dois dire que je perds moins de temps à chercher car j’ai l’essentiel sous la main.

Et pour info, malgré l’incompréhension de notre entourage, nous avons décidé de ne pas mettre de lave-vaisselle. Nous n’avons jamais eu de lave-vaisselle et je vous entends dire « Quoi, tu n’as pas de lave-vaisselle? mais comment tu fais? ». Nous nous en sortons très bien avec nos petites mains. Une fois, nous avons même eu le droit au discours sur l’économie de l’eau avec un lave-vaisselle. Alors certes, nous utilisons peut-être un peu plus d’eau en lavant à la main, mais nous économisons l’achat d’un machine à 300 euros qui va durer quelques années, obsolescence oblige, qui va polluer et qui va ajouter quelques déchets métalliques en plus sur la planète, nous économisons sur les fameuses tablettes en tout genre, sur la facture d’électricité et sur l’eau que l’on devra quand même user car certains plats ne passent pas au lave-vaisselle. Faire la vaisselle, c’est le petit rituel après repas. Oui ce n’est pas l’extase, comme toutes tâches ménagères, mais ça ne prend que quelques minutes. Et puis, quand on invite du monde, certains mettent la main à la patte, un bon moyen de discuter. Et autre info, nous n’avons pas de sèche-linge non plus. OMG!!! Nous utilisons simplement un séchoir. Quand au repassage, la plupart des habits sont correctement pliés par mes petites mains et personne n’y voit rien!

Après cet aparté, revenons à notre désencombrement et passons dans la salle de bain. Vu que nous commençons à stopper les diverses bouteilles et produits de beauté, la salle de bain est moins fournie et le ménage en est facilité. Bon il reste encore quelques améliorations: une petite caisse de jouets pour le bain, une boîte avec les barrettes et les élastiques (qu’elle ne veut jamais mettre) et encore quelques tubes de crème. Mais nous sommes sur le bon chemin.

Côté chambre, j’ai ouvert mon dressing (construit par Monsieur il y a 5 ans) et j’ai décidé de faire un grand tri. Exit les vêtements que je ne mets jamais et qui restent là pour rien. J’ai donc pris deux grands sacs poubelle et ai mis de côté ce qui ne m’allait plus, que je n’aimais plus ou qui est un peu passé de mode. Les sacs iront au Relais et feront peut-être le bonheur de gens qui en ont besoin. Je dois préciser qu’à une époque j’adorais aller faire du shopping avec les copines et m’acheter des vêtements, des accessoires (en essayant de bénéficier des soldes ou autre promo). Mais aujourd’hui, je ne ressens plus du tout cette envie; je préfère passer du temps avec ceux que j’aime plutôt que de me ruer dans les magasins. Ma garde-robe me satisfait. Cela fait plusieurs mois que je n’ai pas acheté de vêtements et je m’en porte très bien. Et plus, je fais des économies!

Côté chambre de la Demoiselle, nous avons également commencé le tri: les vêtements qui ne lui vont plus (en vue d’une foire à tout), les livres trop bébé qu’elle ne lit plus et les jouets trop petits pour son âge. On recycle, on recycle. L’inconvénient quand on essaie de faire du tri avec son enfant est qu’il retrouve toujours plein de choses qu’il avait oubliées et qu’il veut forcément garder. Mais bon, je préfère lui demander son avis…

Dans mon bureau, je commence petit à petit: en tant qu’instit, j’ai une tonne de classeurs et de ressources pour tous les niveaux et j’ai du mal à les jeter car « ça peut toujours servir », bien que les programmes aient encore changé et que je ne me resservirais pas du quart de ce que j’avais préparé. Maintenant que j’ai ma classe depuis 3 ans, je laisse tout à l’école, mais là encore, les ressources s’accumulent… Donc je jette au fur et à mesure, mais il y a encore du boulot!

J’ai aussi une grande bibliothèque avec ma collection de livres car je lis beaucoup et j’aime bien garder les livres. C’est vrai que je ne les relie pas forcément. Par contre, j’achète de moins en moins de livres: j’en trouve beaucoup en foire à tout et j’en emprunte parfois à la bibliothèque de mon école. J’en ai même revendu quelques uns qui ne m’avaient pas beaucoup plu. J’essaie de faire des efforts.

Il y a un concept que l’on commence à rencontrer de plus en plus, ce sont les « boîtes à livres » en libre service. Nous avions découvert cela à Cabourg il y a 2 ans et je trouve le concept génial. On lit un livre et une fois terminé on le dépose dans la boîte pour que d’autres personnes puissent à leur tour le lire. Un bon moyen de partager le goût de la lecture. Nous avons déjà contribué et aussi mis des magazines que Monsieur avait déjà lu. Plutôt que de les mettre au recyclage, on les donne.

Côté jardin, on a aussi beaucoup a trié. Monsieur s’en est chargé en faisant du vide dans le garage. Il lui reste encore le bâtiment et les outils à mieux organiser.

Une maison moins encombrée est aussi un esprit moins encombré: on passe moins de temps à chercher, à ranger, à nettoyer. Faire la poussière quand on a une tonne de bibelots, c’est plutôt décourageant. J’avoue que j’ai toujours eu tendance à garder les choses, mon côté nostalgique et aussi prévoyante « ça peut toujours servir » mais malheureusement, quand ça traîne dans les placards, ça sert rarement. Je fais donc des efforts pour moins garder de choses. J’y travaille!!!

Une fois votre maison désencombrée, vous aurez ainsi plus de temps à consacrer à votre famille, à vos loisirs… tout le monde sera gagnant! Le tout c’est de ne pas avoir envie de racheter après. Pensons à la réduction de la consommation et des déchets! Alors puisque c’est le printemps, c’est le moment de faire le grand ménage!

Publicités

7 réflexions sur “Désencombrer sa maison

  1. Bravo…ici au bout de 32 ans d’habitation …nous avons beaucoup accumulé. ..les enfants partis nous ont laissé leur fourbi …appoche de la retraite , je saurai m’occuper…tu fais bien de commencer si tôt 😉

  2. Je partage ton mode de vie mais ce que je possède j’ai beaucoup de mal à m’en débarrasser. Ton article va sans doute m’encourager à faire le vide des choses inutiles. Tu as raison, désencombrer aide à respirer et se sentir libre et bien.

    1. Moi aussi j’étais très conservatrice et il reste encore des choses dont je dois me débarrasser, commence par petit et cela te motivera pour continuer. Et puis moins on achète, moins on cumule. Bon courage!

  3. Je ne peux qu’approuver ta vision des choses ! Surtout en ce moment où je dois désemcombrer au point de faire tenir ma vie dans une valise !
    Côté livres j’ai vendu une énorme partie de ma bibliothèque et maintenant je lis au maximum sur la liseuse. Au départ je n’étais pas convaincue (d’ailleurs j’ai trouvé idiot que mon mari en achète une)mais finalement je ne m’en passerai plus. Il y a les beaux livres que j’achète pour les avoir entre les mains, et les romans, les livres pratique je les garde en format numérique et ça me va bien !
    Comme toi le plus dur c’est le désemcombrement avec les enfants ! 😂😂

    1. Je n’ai jamais accroché pour les liseuses, il n’y a pas le toucher du livre et ça pique un peu les yeux… Les écrans le soir, ce n’est pas top pour l’endormissement. Bon rangement à toi Miss Dubaï!

  4. Pas de lave vaisselle ni de sèche linge, je suis comme toi, c’est faisable. Bon nous le lave vaisselle, c’est que l’on a pas la place et dés que l’on va investir dans notre chez nous, on investira aussi dans un lave vaisselle. mais le sèche linge … un bon tancarville fait bien l’affaire. Et parfois pour le repassage, un bon coup de main, ni vu ni connu, personne ne saura que ce vêtement n’est pas passé sous le fer !!!

    Pour les livres et les tissus, j’ai du mal et je stock beaucoup. Mais les vêtements, les produits de beauté ou la vaisselle, c’est trié, c’est donné et recyclé !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s