Préparer son jardin à la sortie de l’hiver

L’envie de retourner au jardin se fait attendre depuis des mois, j’ai longtemps patienté et là, avec les belles journées ensoleillées de ce mois de février, j’ai sauté l’occasion pour chausser mes bottes et retourner au jardin.

Mais « que faire au jardin? » me direz-vous? Et bien d’abord, profitez tout simplement! S’asseoir au soleil et profiter du réveil de la nature, l’observer sortir de sa torpeur hivernale, écouter les oiseaux qui s’agitent et égaient le jardin, les regarder dévorer les graines que Pauline leur a mis dans la mangeoire, voir les mésanges, les rouges-gorges, les merles et le couple de pies pépier au jardin. On pet aussi commencer à admirer les premières fleurs du printemps: les perce-neiges et les crocus. Faire le tour du jardin pour s’étonner des premiers bourgeons. Au potager , voir la rhubarbe pointer le bout de son nez et rêver de tartes…

Mais le jardinier doit aussi se retrousser les manches et se mettre au travail! A la sortie de l’hiver, il est tant de commencer à préparer le jardin pour accueillir le printemps comme il se doit et moins subir le rush des semis et plantations qui commence dès mars/avril. Et quel bonheur de remettre les mains dans la terre.

Voici quelques conseils pour s’occuper de son potager avant le début du printemps

  • Organiser son potager

Vous avez eu tout l’hiver pour réfléchir à votre potager: quelles graines semer, quel emplacement choisir, quelle rotation faire, quelles nouvelles envies… ? Pour ma part, j’ai fait mon tri de graines, j’en ai accueillies plein de nouvelles avec les échanges du SOL et j’ai fait mon stock de graines potagères. Je ne sais pas si je vais avoir la place de tout mettre au jardin, mais on verra!

Je me suis fait un petit plan de mon potager pour organiser mes cultures et essayer de faire des rotations, tout en privilégiant les associations du culture comme carottes/poireaux par exemple. Cela me permet de mieux y voir dans mon organisation et même si je ne vais pas forcément suivre à la lettre mon plan, cela me donnera une bonne idée de comment organiser mon potager.

J’ai également, trier mes graines par mois pour faire les semis au bon moment. Quelques sachets m’attendent pour fin février, mais la plupart des semis auront lieu en mars et en avril.

mon jardin potager clé en main semence bio

  • S’occuper des cultures en place

Du travail m’attend au potager et au jardin:

– nettoyer les carrés de fraises

– retirer les protections hivernales, sans toutefois se précipiter car des gelées peuvent encore arriver

– couper les parties abîmées des plantes ou les feuilles mortes

– nettoyer les massifs

– récolter les derniers légumes: il ne me reste plus grand chose au potager, encore quelques betteraves, les carottes et les poireaux ont vite été mangés. Pour l’année prochaine, j’envisage de semer encore plus de légumes d’hiver car il est vrai que ceux-ci ne sont pas assez présent dans mon potager.

– amender le sol: un bon apport de compost et/ou de fumier fera le plus grand bien au potager.

Je m’émerveille de tous les vers de terre que je trouve au jardin, ces petits auxiliaires vont m’être d’une grande utilité! Dans la lasagne que j’ai recouverte de tonte de pelouse et de feuilles mortes au printemps, ils sont très actifs. Sans doute le signe de bonnes récoltes à venir.

  • Commencer les semis au chaud

Fin février, début mars c’est le moment de commencer les semis en intérieur ou en serre chaude. Pour ma part, je les fais dans la maison mais cela prend de la place. Je vais débuter les semis de tomates à la fin du mois. Cette année, je vais tenter plusieurs variétés en croisant les doigts pour que les semis prennent et que les récoltes soient bonnes. L’année dernière je n’ai pas acheté une seule tomate, toutes venaient de mon jardin et le goût est tellement meilleur! On a eu une très belle récolte de tomates cerise. Cette année, on va essayer de varier les plaisirs avec 6 variétés.

tomates

Viendront ensuite les semis d’aromates, de courges et courgettes, de fleurs pour le potager et le jardin… mais on va encore attendre un peu.

Au jardin, février est le mois pour semer à la volée les pavots somnifère, une fleur que je trouve magnifique et qui est indispensable au jardin!

  • Réparer son jardin

La sortie de l’hiver est aussi le moment pour remettre en état le matériel du jardin:

– nettoyer les outils si cela n’a pas été fait à la fin de l’automne,

– ramasser les pots cassés: certains n’ont pas résisté aux gelées et se sont fissurés voir ont complètement cassé

– remettre les treillis ou tuteurs en place pour gagner du temps quand ce sera le rush des plantations au potager

– s’occuper du nettoyage de la serre et la remettre en état: après 4 ans de loyaux services, la bâche de notre serre commence à montrer de gros signes d’épuisement. La fermeture éclair est cassée, des parties sont déchirées au niveau des coutures, bref, ma serre n’a plus toute sa jeunesses. Alors on réfléchit à la garder en la rafistolant ou à en acheter une autre, sachant que la structure est encore très bien. Et que cela produirait des déchets inutiles. Peut-être que le bon compromis serait d’acheter uniquement une bâche pour remplacer la notre. Certains sites comme https://www.shopix.fr/805-bache-pour-serre proposent des bâches pour les serres mais aussi des articles pour réparer comme du ruban adhésif.  En tout cas, la serre, même si elle n’est pas très grande avec ses 9m² est devenue un indispensable au jardin, surtout pour la culture des tomates et autres légumes fragiles pour le climat normand.

terreau unilin Biotero

J’ai donc de quoi m’occuper jusqu’à l’arrivée du printemps! Et j’ai hâte de pouvoir commencer les cultures, de prendre l’air et de profiter du jardin. Le printemps est toujours une saison que j’attends avec impatience mais durant laquelle je suis très occupée entre les travaux au jardin et les envies de sortir, de voir s’éveiller la nature et de profiter des beaux jours qui arrivent. C’est une renaissance au sortir de l’hiver!

 

 

 

* article sponsorisé


3 réflexions sur “Préparer son jardin à la sortie de l’hiver

  1. Bonjour Emilie,
    Merci bien pour ce post sur comment préparer son jardin à la sortie de l’hiver et à l’accueil du printemps. Merci notamment pour ce guide clair et simple sur l’entretien des cultures, la réparation du jardin… 🙂

  2. Bonjour ,
    Je suis tombée sur votre blog en faisant des recherches sur les semis et la culture sous serre .
    Je débute dans le potager , j’ai fait l’acquisition d’un jardin « municipal  » de 170 m2 , et je me pose la question de l’achat d’une serre pour favoriser la culture de tomates poivrons et aubergines ….qu’en pensez vous ?
    Et vaut il mieux semer ou acheter des plants ?!
    Merci

    1. Bonjour, merci de ton commentaire.
      Habitant en Normandie, une région plutôt humide, une serre est indispensable pour la culture des tomates et autres légumes fragiles. Sinon le mildiou risque de faire échouer tes récoltes. J’en ai fait les frais l’été dernier: les plants sous la serre ont bien donné, alors que ceux au potager ont péri, victimes du mildiou. Tout dépend de la région. Après tu peux aussi construire un abri aéré pour que les plants soient protégés. En tout cas avec 170m² tu devrais vraiment bien t’amuser.
      Pour le choix entre plants et semis, c’est à toi de voir selon le temps dont tu disposes. Pendant longtemps j’ai acheté des plants, mais maintenant je fais mes propres semis avec des graines bio reproductibles. Les semis de tomates peuvent paraître un peu difficiles à faire: chaleur, luminosité, repiquage… il y plusieurs paramètres à prendre en compte. Mais c’est une réelle satisfaction de voir grandir ces petites graines et devenir de délicieux fruits.
      Bon jardinage et au plaisir d’avoir de tes nouvelles!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.