Une nouvelle serre au jardin

Sous le climat normand, la serre de jardin est devenue un indispensable pour la culture des tomates et d’autres plantes frileuses comme les poivrons et les aubergines. Il est très risqué de produire des tomates avec les pluies et l’humidité sans que le mildiou ne s’en mêle. Nous en avons eu la preuve cet été au potager: tous les pieds de tomates installés en extérieur au potager ont subi les averses et ont fini par attraper le mildiou. Heureusement, les pieds plantés sous la serre, ont bien donné et n’ont pas du tout été endommagés.

serre-cerea-nortene

Avoir une serre potagère, c’est donc se garantir de meilleures récoltes de tomates mais c’est aussi un bon moyen pour démarrer plus tôt les semis et les plantations en début de saison et de pouvoir les garder plus longtemps jusqu’à l’automne.

Généralement, dès le mois d’avril, je sème sous la serre directement en terre des œillets d’Inde et des tournesols, et je fais aussi de nombreux semis en godets que je laisse sous la serre. Certes la serre n’est pas chauffée mais cela protège les plants du froid.

Cet automne, nous avons donc installé une nouvelle serre, quasiment en face de l’ancienne (qui commence à montrer des signes de fatigue). Cette serre m’a été envoyée par @nortene et va servir pour quelques cultures d’hiver mais aussi pour mettre certaines plantes à l’abri comme les jeunes pousses de bananier que l’on a plantées cet été et qui sont encore en pots.

serre-cerea-nortene1

Nous avons donc reçu la serre Cerea et l’avons montée car elle était en kit. Après avoir monté la structure métallique à deux, nous avons découpé les morceaux de bâche pour le fond, la devanture et la porte. La bâche se clipse sur les montants avec des clips en plastique. Ensuite, nous avons positionné la bâche centrale pour le toit et les côtés. Il nous a fallu quelques heures de montage pour finir notre nouvelle serre, surtout que la pluie s’est invitée. Heureusement, notre petite assistante nous a bien aidés.

serre-cerea-nortene

Le point positif est que la serre a une vraie porte, notre ancienne serre s’ouvrait avec un système de fermeture en zip qui malheureusement n’a pas duré longtemps. La bâche en Polyéthylène permet une bonne transmission de la lumière. Par contre, il manque quelques aérations, il faudra bien veiller à laisser la porte ouverte par beau temps.

Quelques jours plus tard, j’ai commencé quelques plantations à l’intérieur pour cet hiver: j’ai semé des graines et ai aussi acheté quelques plants à la pépinière.

  • des radis noirs
  • du mesclun
  • des plants de mâche
  • des salades d’hiver

graine-radis-noir

plantation-mâche

Nous aurons donc quelques légumes pour cet hiver. Au printemps, nous aurons alors double surface pour faire notre petite nursery dès le printemps mais également double place pour cultiver des tomates et des plantes fragiles. Je pense donc dédier une serre pour les tomates et une autre pour les concombres. Il nous reste maintenant à attendre les beaux jours pour commencer les semis de printemps… en attendant on va rester au chaud!


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.