Fabriquer des boules de graisse pour les oiseaux

Tout d’abord, je vous présente mes voeux pour cette nouvelle année. Je vous souhaite plein de bonheur, et surtout de petits plaisirs simples. Que cette année soit également signe de bons plants au jardin. Ici, nous avons plein de projets en tête. Nous avons déjà commencé à faire des travaux côté potager, en construisant une jolie cabane pour Pauline. Elle est quasiment terminée (faite entièrement par Monsieur) mais il nous reste à choisir la couleur et nous sommes encore très indécis. D’autres travaux vont se greffer autour. Et j’ai surtout l’envie d’une serre en verre, alors si vous avez des conseils, je suis preneuse: des marques de fabriquants, des bons plans… car c’est tout de même un gros investissement.

Et je nous souhaite aussi de belles récoltes au jardin potager. Cette année 2020 nous a vraiment régalé! Que de bons fruits et légumes, que de gourmandises!

Et aujourd’hui, comme nous sommes en plein hiver et que les températures sont particulièrement froides, je voulais vous présenter une activité que nous avons faite avec Pauline pour aider les petits oiseaux.

mangoire singing friend vivara

Du printemps à l’automne, les oiseaux du jardin se nourrissent principalement d’insectes, de vers, de larves… Ils sont d’ailleurs de précieux alliés pour le jardinier car ils régulent les attaques des ravageurs en limitant les assauts des limaces ou des chenilles mangeuses de choux et de salades.

Mais lorsque l’hiver et ses froides températures arrive, leur régime change et faute de trouver des insectes, les oiseaux se tournent vers les baies et les graines. Mais cette nourriture se raréfie et les oiseaux peinent parfois à trouver de quoi manger.

Aidez les oiseaux
Et c’est là que vous pouvez leur venir en aide en leur donnant à manger! Mais attention pas n’importe quoi: surtout pas de pain, ni de produit salé, cela pourrait les rendre malades. Au jardin, chaque hiver, nous laissons quelques pommes dans les arbres qui font le régal des merles. Et nous mettons des graines dans les mangeoires pour les petits oiseaux; rouges-gorges, mésanges, chardonnerets, verdiers d’Europe…

Ces oiseaux sont très utiles au jardin, nous leur devons donc un petit coup de main en cette froide saison. De plus, on aime les observer, voir leur bal incessant d’une mangeoire à une autre. On met aussi à disposition quelques points d’eau.

Et cet hiver, on leur a confectionné des boules de graisse, très faciles à réaliser. Une activité ludique pour les enfants et un bon moyen de les sensibiliser à la préservation des espèces présentes dans leur environnement.

boule-de-graisse-oiseaux

Comment fabriquer les boules? 

oiseau-boule-graisse
Il vous faut peu de matériel:

  • de la graisse végétale (beurre végétal non salé),
  • des graines pour les oiseaux (tournesols, blé, avoine, mélange de graines spécial oiseaux), vous pouvez soit acheter des sachets de graines, soit utiliser des graines du jardin. Chaque année, nous gardons des graines de tournesols pour les oiseaux
  • des emporte-pièces
  • du raphia pour donner de jolies formes.

Dans un récipient, mélangez les graines et la graisse (laissez-la ramollir avant de l’utiliser).

Insérez dans les moules ou les emporte-pièces. Ou vous pouvez aussi faire simplement une boule.

Ajoutez un petit bout de bois qui permet de faire un trou si vous avez utilisé des moules.

Placez au réfrigérateur plusieurs heures pour que cela se solidifie bien.

Puis démoulez et attacher avec du raphia, une ficelle naturelle qui se composte.

Ensuite, trouvez une place au jardin, en hauteur pour éviter les attaques des prédateurs et afin que les oiseaux puissent manger en sécurité.

coeur-boule-de-graisse

On a accroché les cœurs et les ronds dans un arbuste, de façon à ce qu’ils soient accessibles depuis une branche pour les petits oiseaux. Et pour les boules, on en a mises au creux des branches.

boule-graisse-oiseau

L’avantage de réaliser soi-même ses boules de graisse est que c’est facile, accessible à tous, économique et surtout écologique. On limite les déchets, notamment les filets en plastique qui entourent les boules du commerce et qui sont des pièges pour les oiseaux qui se prennent les pattes dedans.

Avec Pauline, nous avons beaucoup aimé cette activité. Elle est ludique et facile à réaliser. Ensuite, libre cours à votre imagination.

Votre aide est donc très précieuse, voire indispensable. Mais surtout une fois que vous avez commencé à offrir le couvert aux oiseaux, ne vous arrêtez pas. En échange, vous aurez le plaisir de les observer virevolter au jardin. On aime les regarder à travers les fenêtres, mais ils sont difficiles à prendre en photo car ils s’enfuient au moindre bruit.

vivara-mangeoire-oiseau

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.