Le basilic, un air de Méditerranée

Longtemps j’ai consommé le basilic, idéal avec des tomates, sans me rendre compte que je pouvais le faire pousser moi-même et accéder à une multitude de variétés aux formes, aux goûts et aux couleurs incroyables! 

Ce n’est pas la plante la plus facile à cultiver, contrairement au radis ou à la courgette, mais avec quelques bons conseils, vous pourrez réussir vos semis et vous régaler de bons pestos ou tout simplement d’une salade tomates/mozzarella/basilic: un classique tellement bon! 

Il existe de multiples variétés, que je découvre au fil du temps: le basilic vert géant, le basilic pourpre, thaï, citron, cannelle et même réglisse… de quoi ravir les papilles! 

Cette année, je sème 3 variétés:

  • du basilic vert géant, avec des graines que j’ai récupérées de la récolte de l’année dernière, elles-mêmes issues de graines reproductibles
  • du basilic pourpre
  • du basilic réglisse, une nouveauté

Quand semer le basilic? 

Le basilic est plutôt exigeant, il a besoin de chaleur et de lumière. Il se sème en mars/avril en intérieur, dans une pièce ensoleillée et chauffée autour de 20°C. Il a les mêmes besoins que les tomates pour germer. On le repique au jardin en mai, après tout risque de gelées, qu’il ne supporterait pas! 

Dès avril, on peut le semer en serre froide. Il faudra attendre mai/juin pour le semer directement en pleine terre, mais il faudra s’armer de patience pour le déguster. Le mieux est de s’y mettre dès maintenant. 

Le basilic est sensible à la fonte des semis – maladie qui provoque le pourrissement des jeunes pousses en cours de germination. Evitez l’humidité stagnante et surtout installez les plantules près d’un puits de lumière, pour qu’ils ne filent pas et ne s’étiolent pas à cause d’un manque de luminosité. 

Comment semer le basilic? 

Dans un substrat léger, déposez quelques graines (elles sont minuscules) sans en mettre de trop. Recouvrez d’une fine couche, vaporisez de l’eau. La terre ne doit pas s’assécher. La germination se fait au bout de 5 à 7 jours. Quand les plantules commencent à sortir, pensez à tourner régulièrement le pot pour éviter que les tiges ne penchent d’un côté. Lorsque 2 à 4 feuilles apparaissent, il est temps de repiquer en godet. Si vous semez directement en pot ou en terre, ne gardez que 2 à 3 tiges. 

Comment récolter le basilic? 

La récolte a lieu à partir de juin et jusqu’à la fin de l’été, au fur et à mesure de la pousse des plants, de préférence avant l’apparition des fleurs. On cueille les jeunes pousses et les feuilles pour leur parfum puissant. Les deux mois d’été sont les mois de l’apogée. Pensez à cueillir les feuilles régulièrement. 

Côté cuisine

On utilise les feuilles de cette herbacée annuelle pour sublimer les salades de tomates, faire du pesto ou le célèbre pistou. Certaines associations avec des fruits, comme le melon, sont un délice! Riche en vitamine C, le basilic éveille vos sens et relève vos plats! 

Chez nous, il a toute sa place dans la salade de tomates, un vrai régal. J’ai déjà aussi tenté la confiture mirabelle/basilic, mais elle a eu moins de succès. Pour ma part, je l’ai trouvée originale.


Une réflexion sur “Le basilic, un air de Méditerranée

  1. Moi aussi j’adore le basilic, je ne peux pas m’en passer et j’ai hâte de faire mes premières récoltes. Cette année, j’ai semé du basilic à petites feuilles. Il est très aromatique et on le dit plus facile de culture. A voir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.