Tétère la grenouille

Cet été, nous avons découvert les Editions 2 pies tant mieux avec Zoé et le goéland, un livre écrit et raconté par Isabelle Autissier. Nous avions beaucoup aimé ce livre qui nous avait accompagné tout l’été et nous avait fait découvrir l’univers des goélands.

C’est au tour de l’humoriste Titoff de collaborer avec les Editions 2 pies tant mieux pour une nouvelle collection d’albums qui nous raconte les aventures d’une petite grenouille, Tétère, qui rêve de devenir une grande artiste.

tétère la grenouille

Nous avons été conquises par l’histoire qui nous montre une petite grenouille différente mais très courageuse. Nous avons aimé les illustrations très colorées et la voix chantante de Titoff! Cette histoire délivre également un joli message: venir en aide à son prochain, se dépasser et avoir confiance en soi!

Tétère la grenouille

Ce conte nous permet de nous plonger dans l’univers des batraciens. Bien que ma fille n’ait que 3 ans, j’ai essayé de lui expliquer quelques notions de chaîne alimentaire: qui mange qui? Les grenouilles sont mangées par le héron qui est mangé par le silure…  Nous en avons aussi profité pour étudier le cycle de vie de la grenouille et enrichir notre vocabulaire: les oeufs, les têtards, les pattes qui se forment…

cycle de vie de la grenouille

cycle de vie de la grenouille

Ce livre est un excellent support pour faire de la science!!!

Ce très joli album sortira en librairie le 9 décembre, une bonne idée cadeau à mettre sous le sapin!

Merci aux Editions 2 pies tant mieux pour leur confiance. Une fois de plus, nous avons été séduites par la qualité de vos ouvrages et la richesse de leur contenu.

grenouilles

Expo: Hungry Planet

Cet été, l’overshoot day (jour du dépassement) a révélé que l’humanité a consommé la totalité des ressources que la planète peut renouveler en un an. Il est donc urgent de réagir et de consommer de manière plus raisonnée, et de penser à ce que nous allons laisser aux générations futures.

Une des manières de rééquilibrer, du moins de minimiser l’épuisement des ressources de la planète pourrait trouver une réponse dans l’alimentation. Réfléchir à notre consommation, éviter le gaspillage alimentaire, limiter les coûts de transports…

A la maison, nous nous efforçons d’aller vers une alimentation plus saine, plus soucieuse de notre santé et de l’environnement. La tâche n’est pas forcément facile mais cela doit entrer dans nos habitudes. J’avais d’ailleurs rédigé un billet tout récemment.

En ce moment, au Muséum d’Histoire Naturelle de Rouen, se tient une exposition de photographies sur les habitudes alimentaires des familles du monde.

Hungry planet

Le photographe Américain Peter Menkel et la journaliste Faith d’Aluisio ont voulu, avec leur expo « Hungry Planet », représenter tout ce qu’une famille consomme en une semaine.

hungry planet expo

Cette expo très intéressante montre les disparités alimentaires qui sont énormes : alors qu’une famille du Tchad consacre 1 euro par semaine pour nourrir une famille de 13 personnes, une famille suédoise de 4 personnes y consacre 600 euros. Un réel fossé tant en terme de quantité que de qualité.

hungry planet img_5382 img_5383

Ce pose alors la question de la malnutrition, du gaspillage alimentaire, de la pauvreté dans le monde. Les pays riches ne consomment-ils pas trop de nourriture? Quel est l’impact sur l’économie? sur l’environnement? Une expo qui donne vraiment à réfléchir…

hungry planet

Pour la famille française, le budget moyen par semaine est de 315 euros, soit environ 1200 euros par mois!!! Je trouve que c’est une somme très importante!!! Personnellement, mon budget mensuel de courses alimentaires tourne plutôt autour des 350 euros par mois pour 3 personnes, auquel on rajoute environ 50 euros pour la cantine de la petite. Et pourtant, je peux vous assurer que l’on mange bien à la maison, avec 4 repas chaque jour, que l’on mange sain, diversifié, avec beaucoup de fruits et légumes, de la viande, des légumineuses… et que l’on se fait plaisir! Je trouve tout de même ces chiffres très élevés?!!!

En tout cas, n’hésitez pas à aller voir cette expo, elle sera présente jusqu’au 30 juin et en plus, elle est gratuite!

Jacinthe en pot

Bien que les températures soient très froides et que l’hiver arrive à grand pas, j’avais envie que le jardin entre un peu dans la maison. Après les plantations de bulbes dans le jardin, nous avons fait des plantations intérieurs.

Cette activité demande peu de matériel et est très facile à faire.

    • un pot en verre
    • du gravier
    • du terreau
    • des bulbes de jacinthe
    • des feutres spéciaux pour décorer le pot

1. Décorer le pot selon vos envies.

pot jacinthe

2. Mettre un peu de gravier pour drainer puis du terreau.

jacinthe en pot

3. Poser le bulbe puis remettre un peu de terreau.

jacinthe en pot

Et voilà, il n’y a plus qu’à lui trouver une petite place dans la maison et attendre la floraison.

jacinthe en pot

 

 

Vers une alimentation plus saine…

Bien manger est devenue une chose de plus en plus compliqué. L’industrie agro-alimentaire veut prendre soin de nous en nous préparant de bons petits plats tout faits, que l’on n’a plus qu’à passer au micro-ondes mais qui, si on lit bien les étiquettes, nous empoisonnent. Trop de sucre, trop de sel, trop de colorants, d’édulcorants, d’exhausteurs de goût, de pesticides, de produits chimiques… et la liste est longue! Tous ces produits ne sont bons ni pour le corps, ni pour l’environnement.

smoothie bowl nectarine fraise1

Je n’ai jamais été une adepte des plats cuisinés, je préfère le fait maison. Le goût n’est souvent pas au rendez-vous et vu toutes les choses superflues qu’on y ajoute, je préfère m’en passer. Par contre, j’ai toujours acheté des produits industriels et je pense en acheter encore: des biscuits, du chocolat, des pâtes… Mais je fais de plus en plus attention à ce que j’achète et essaie de bien lire les étiquettes.

Cette vigilance a redoublée depuis que je suis devenue maman. Comme de nombreux parents, on veut donner le meilleur à notre enfant afin qu’il grandisse bien. Et ceci passe forcément par l’alimentation. Je ne jette pas la pierre sur les produits industriels car j’en ai utilisé, j’ai fait manger à ma fille des petits pots, lui ai fait boire du lait en poudre faute de pouvoir l’allaiter. Aujourd’hui encore, elle mange des biscuits, mais j’essaie de limiter et de lui donner le plus souvent possible des produits sains.

Voici donc quelques conseils pour une alimentation plus saine, sans forcément se ruiner. Car oui, manger sain coûte plus cher. La preuve, les produits bio sont plus chers mais en utilisant quelques astuces, cela est à portée de chacun.

1. Le fait-maison

Je cuisine beaucoup, pas forcément des plats compliqués, ni qui mettent des heures à mijoter mais des plats simples et bons. Je fais des purées, des soupes, quelques plats comme du hachis parmentier, du risotto… des plats simples avec de bons ingrédients. Je fais beaucoup de pâtisseries car nous sommes gourmands. A vrai dire cela fait très longtemps que je n’ai pas acheté de gâteaux en boulangerie/pâtisserie car je les trouve beaucoup trop sucrés. Je fais mes confitures moi-même avec les fruits de mon jardin.

tarte aux fraises

Bien évidemment, pour que le fait-maison soit sain, il faut utiliser de bons produits! Mais même avec des produits de moyenne gamme, je trouve que c’est toujours mieux que d’acheter du tout fait.

confiture fraise menthe

2. Manger des fruits et légumes

Nous essayons de manger notre ration quotidienne de fruits et légumes. Nous privilégions les fruits de chez le primeur, pas toujours bio😉 et ceux de notre jardin. Pour le goûter ou le dessert, on préférera un fruit cru, voire transformé en compote, que des biscuits industriels. Mais les biscuits ne sont pas bannis de la maison pour autant. On en consomme raisonnablement.

Nous mangeons aussi souvent des légumes en entrée et en plat. Et quand ce sont les légumes du jardin, le goût est bien meilleur. Cette année, nous avons cultivé des petits pois et moi qui n’en mange jamais car cela m’écœure, j’ai retrouvé le plaisir d’en manger.  Cet été, nous avons beaucoup mangé de betteraves crues car la récolte au potager a été bonne. Et je peux vous dire qu’avec une salade de betteraves crues, on fait le plein de vitamines.

salade de betteraves crues

3. Manger plus de bio et moins d’industriel

Je me tourne de plus en plus vers les produits biologiques. Ils sont un peu plus chers mais garantis sans pesticides. J’achète les essentiels: pâtes, riz, farine, graines, galettes de riz, thé et boissons au lait végétaux.

Et puis je mange les fruits et légumes de mon potager qui sont sans traitement!

Nous limitons aussi les boissons sucrées. Je ne bois plus de sodas car je n’aime plus cela: trop sucré, trop gazeux, me reste sur l’estomac. (Malheureusement, Monsieur adore ça! donc on a trouvé un compromis, c’est juste le week-end pour lui). Quand à ma fille de 3 ans, elle n’a jamais goûté de soda.

Pour les jus de fruits, nous favorisons des « pur jus » et bio de préférence.

Je suis une adepte du thé et des smoothies. L’été je me fais donc plaisir avec les fruits du jardin.

smoothie fraise groseille

4. Cultiver son potager. 

Il y a quelques temps, j’ai rédigé un billet sur les raisons de cultiver un potager . Avoir un potager, bio de préférence, c’est savoir ce que l’on mange, une garantie sans traitement et c’est aussi se faire plaisir. Cultiver son potager, c’est manger sain, de saison, et c’est aussi penser à l’environnement: manger local et frais!

Certes, les récoltes ne sont pas toujours au rendez-vous mais quel plaisir de semer, de récolter, de cuisiner ce qui provient de chez soi! Et c’est une excellente école pour les enfants. On y apprend la nature, le goût, la patience… Le potager est un excellent lieu de découvertes pour les plus jeunes.

groseilles fraises

5. Se faire plaisir

Manger sain ne doit pas rimer avec privation et frustration! Il faut avant tout se faire plaisir avec des produits simples et de qualité.

Mangez ce que vous aimez en restant dans l’optique d’une alimentation raisonnée et raisonnable, cultivez ce qui vous fait envie. Ici on adore les fraises, alors chaque année, on étend notre culture et on en récolte de plus en plus. J’essaie de nouvelles recettes avec les fruits et légumes du jardin ou que l’on ramasse dans la nature. Certes, cela demande parfois un peu plus de temps de préparation mais le goût est souvent meilleur et l’on peut se gratifier du fait-maison!!!

confiture de châtaignes

Se nourrir sainement demande quelques efforts mais en faisant progressivement, cela rentre dans nos habitudes de consommation.

Et vous quel type de consommateur êtes-vous?

 

 

Pâte à tartiner maison

Cela fait des années que je n’achète plus de Nut…la car je trouve que c’est une bombe à retardement: trop de sucre, trop d’huile de palme… bref, je l’ai complètement écarté de mon quotidien. A la maison, nous sommes plutôt confitures.  Et comme c’est moi qui les fais, je sais ce qu’il y a dedans: du sucre et des fruits de mon jardin.

Et puis Terre vivante m’avait envoyé il y a quelques mois le livre 50 activités nature; et aux pages d’automne, il y avait cette recette de pâte à tartiner maison qui m’a fait de l’oeil.

Ce week-end, j’ai donc testé la recette. Il ne fallait pas beaucoup d’ingrédients: du lait concentré, du chocolat noir, de la poudre d’amande et un peu de beurre. Pour le lait concentré, je me suis trompée et ai acheté du « non sucré », j’ai donc rajouté un petit peu de sucre.

La recette est facile à réaliser. On mélange tout et on fait chauffer à feu doux. Je n’avais d’ailleurs mis que la moitié des quantités car cela me semblait beaucoup.

pâte à tartiner maison

Le résultat est assez bon mais pas transcendantal! Le goût n’a rien à voir avec celui du Nut…la. D’ailleurs, il n’y a pas de noisettes dans cette recette. La texture n’est pas suffisamment lisse, plutôt granuleuse (sans doute à cause de la poudre d’amande). Pour un premier essai, on va dire que la pâte est bonne mais pas à la hauteur de mes espérances.

Quant à ma fille, elle n’a pas du tout aimé, preuve que la recette est à améliorer :-(

pâte à tartiner maison

Si vous avez des recettes de pâte à tartiner maison, n’hésitez pas, je suis preneuse! Je vais terminer mes pots et faire d’autres essais qui, j’espère, seront plus concluants.

Bonne journée

Le grand livre des couleurs

Dernièrement, nous avons reçu le Grand Livre des Couleurs, une nouveauté des Editions Usborne.

le grand livre des couleurs usborne

Ce livre nous a tout de suite plu! Une foison de couleurs, différentes nuances bien illustrées, des expressions sur les couleurs, du lexique très riche… Une livre haut en couleurs !

le grand livre des couleurs usborne

A l’école, la Demoiselle a beaucoup travaillé sur les couleurs la première période. Elle les connaissait déjà très bien mais grâce à ce livre, nous avons pu approfondir un peu et voir les différentes nuances de vert, de bleu, de jaune…

le grand livre des couleurs usborne img_5283 img_5285

Et qui dit « couleurs« , dit « arc-en-ciel« ! Nous avons donc sorti les perles Hama et avons réalisé un superbe arc-en-ciel. La demoiselle étant un peu petite, je lui ai commencé chaque rangée. Mais je trouve qu’elle s’est très bien débrouillée pour le reste. J’ai fait des nuages pour terminer notre oeuvre et l’ai faite chauffer.

arc en ciel perles hama

On aime beaucoup les arcs-en-ciel ici!

arc en ciel

Et quand on a la chance d’en voir en vrai, on est encore plus ravies!!!

double arc en ciel

 Si ce livre vous intéresse, rendez-vous sur la page des Editions Usborne.

Merci à eux pour cette belle découverte!

twitter-digital-logo

Et si vous voulez d’autres idées pour travailler sur les couleurs, cet été, nous avions fait une boîte aux couleurs ici.

Zebrabook, un livre personnalisé

A la maison, les livres sont partout et font partie de notre quotidien. Il n’y a pas un jour où nous ne lisons pas. D’ailleurs, je commence à lire à la demoiselle des histoires de plus en plus longues. On met un marque page et on garde la suite pour plus tard.

Il y a quelques temps, j’ai joué sur le blog de Appellation maman et ai eu la chance de gagner un livre personnalisé. Je me suis donc rendu sur le site de Zebrabook afin de choisir mon livre. Le principe est simple: vous donnez le prénom de votre enfant, voire son nom; sa date de naissance. Vous choisissez le dessin de la couverture. Et vous obtenez un livre personnalisé!  La commande se fait très rapidement et la livraison en quelques jours seulement.

zebrabook

Une fois notre colis reçu, nous nous sommes empressée de l’ouvrir; et je dois dire que j’ai été agréablement surprise par la qualité du livre. Les pages sont épaisses, dans un papier de qualité, la couverture est très solide ( c’est en option). Ce livre est très beau.

La demoiselle était pressée de le lire. Mais ce livre étant assez épais, nous avons sorti notre marque page et avons lu 5 pages. Et là,  la magie du livre a opéré.  « Maman , c’est moi dans le livre! » En effet, la petite ratonne porte le même nom que la demoiselle et a le même âge.  Dans le livre elle va même fêter ses 4 ans! Que de coïncidences!!! Cela a suffit à ma fille pour se plonger dans ce livre. Et pour couronner le tout, on y parle de lettres de l’alphabet qui ont été perdues et qu’il faut retrouver. Elle qui adore les lettres. Bref, cette histoire l’a complètement séduite. En 3 jours, nous avons tout lu.

Ce récit nous emmène donc en voyage à travers l’Europe à la recherche des lettres de l’alphabet et à la découverte d’autres pays, d’autres cultures. Les illustrations sont magnifiques,  les textes bien écrits et on y apprend quelques mots en différentes langues ( pour la prononciation de certaines langues, je repasserai😉 ).

zebrabook img_5248

J’ai beaucoup aimé le contenu même s’il me semble compliqué pour une enfant de 3 ans et demi. Mais qu’à cela ne tienne elle le relira et le comprendra encore mieux quand elle grandira. Le livre est riche en expressions, en aspects culturels. Les clins d’oeil aux pays européens sont nombreux et même les adultes apprennent des choses intéressantes.

C’est donc une belle découverte pour nous. Je remercie Appelation maman pour ce concours, ainsi que son partenaire Zebrabook. N’hésitez pas à vous rendre sur leur site respectif!

Nous avons réussi à retrouver toutes les lettres et sommes ravis de ce périple!

zebrabook

    Bon voyage!